Rechercher
  • Anne Sophie Loubet

Les origines de la Sophrologie

Vous avez entendu parler de la sophrologie ?

Une amie l’a pratiquée pour la préparation de son accouchement, le fils d’un voisin pour l’aider à passer son concours, une collègue pour mieux vivre la mauvaise ambiance au travail, ou un membre de sa famille pour gérer l’hyper activité et le trouble de l'attention de leurs enfants...etc


La sophrologie intervient dans tellement de domaines que l’on finit par la croiser un jour

ou l’autre sur son chemin, et enfin, par se demander et pourquoi pas moi ?


Mais concrètement d’où vient cette méthode ? À quoi sert-elle ? Sur quoi agit-elle ? Est-

ce une méthode évasive et théorique ou est-elle pratique et rationnelle ?



"La respiration s'aligne à la fois au corps et à l'esprit, et c'est le seul outil qui peut les rassembler, les illuminant tous deux et leur apportant paix et calme." Thich Nhat Hanh

Qu'est ce que la Sophrologie :


Ses origines :

Étymologiquement la Sophrologie vient de trois mots grecs :

  • Sos : Equilibre et Harmonie

  • Phren : Esprit, Conscience

  • Logos : Science

C’est en bref, la "science de la conscience harmonieuse"


Quel est le fondateur de cette méthode ?

Alfonso Caycedo, neuropsychiatre colombien, créa à Madrid en 1960 ce qu’il nommera "la fille de la médecine"

"J’ai créé la Sophrologie comme une discipline de recherche de la conscience

harmonieuse dans le cadre de la psychiatrie hospitalière à l’hôpital provincial de Madrid

en 1960. J’ai créé alors le nom de Sophrologie pour désigner ce premier service

hospitalier pour lequel je conçu la devise : Ut conscientia noscatur qui signifie pour que

la conscience soit connue*"


Mais pourquoi ?

A Caycedo alors interne dans le service de neuropsychiatrie souffre de devoir administrer à ses patients des traitements d électrochocs ou de provoquer des comas insuliniques pour guérir certaines "défaillances" du cerveau. C’est ainsi qu’une fois diplômé, spécialisé en neuropsychiatrie et après une bonne expérience dans les hôpitaux psychiatriques il décide de fonder une école scientifique dans le but d’étudier la conscience.

Son épouse, professeur de yoga et férue de traditions asiatiques le convainc de s’intéresser d’avantages aux techniques ancestrales existantes dans le monde et il décide de le parcourir pour les découvrir par lui-même.

Ainsi durant plusieurs années, il partit en Inde, où il étudia les états de conscience propres aux yogis indiens et aux mystiques tibétains, au Japon où il pratiqua les différentes méthodes Zen... Enfin il s’intéressa au bouddhisme et aux techniques de méditations visant à modifier les états de conscience.

Au court de ses recherches, Caycedo Alfonso, conclue qu’un pont évident existe entre le corps et l’esprit, les deux pouvant interagir pour créer une sensation d’équilibre et de bien-être...


De toutes ces techniques ancestrales qui ont fait leurs preuves, il tira les bases de sa méthode de "relaxation dynamique" que compose la Sophrologie.


Concrètement la Sophrologie ça fait quoi ?

Tout d’abord, elle permet un changement d’état d’esprit car elle est régie par trois principes :


1> L’action positive qui fait que tout vécu positif entraîne des réactions positives en chaîne.


2> l’intégration du schéma corporel comme idée vécue. En d’autres thermes et selon Henri Pieron Psychologue, "le schéma corporel est la représentation que chacun se fait de son propre corps et lui permet de se repérer dans l’espace. Plus largement, c’est la représentation que nous nous faisons de

nous-même."

Par ailleurs plus la perception du corps est précise, plus la capacité à le gérer est grande...


3> La suspension du jugement : on doit accepter la réalité telle qu’elle est, sans jugement ni pour les autres ni pour soi-même.


La Sophrologie de part ce qui la compose, agit sur de nombreux champs d’application :

– décontracter les tensions musculaires

– améliorer son sommeil

– gérer la douleur

– être plus positif

– lutter contre les angoisses et leurs conséquences sur notre corps

– mieux gérer ses émotions et les réactions d’autrui

– canaliser les pensées polluantes

– retrouver confiance en soi

– se préparer pour un entretien, un rendez-vous important, la prise de parole en

public

– mieux vivre un changement

– préparer les sportifs

– préparer l’accouchement/naissance

– gérer le stress et les stresseurs...

Et bien d’autres choses encore...


Comment ça marche ?

C’est un ensemble d’exercices concrets et pratiques que l’on peut, pour la plupart, reproduire chez soi.


Il y a des techniques de respiration, d’évacuation des énergies négatives, de prise de conscience de son corps et de son évolution dans l’espace, ainsi que de ses sens.

On travaille la majeure partie du temps dans un niveau de conscience que l’on appelle Sophro-liminal, qui n’est autre que l’état dans lequel nous nous trouvons lorsque nous sommes entre l'éveil et le sommeil.


On atteint le niveau sophroliminal grâce à de la relaxation et en laissant la détente s’installer en nous.

Une fois dans cet état, nous pouvons approfondir le travail, au travers d’exercices précis, sur un thème choisi au préalable avec le patient.


Au cours du protocole, le patient accueille les sensations qu’il perçoit et les reformule en fin de séance à son thérapeute, non pas pour analyser leur provenance, mais parce qu’il est important que l’esprit valide ce que le corps ressent. C’est ce que l’on appelle la Phéno-description.


La Sophrologie est très efficace pour peu que l’on mette nos à priori de cote. "Rien ne marche sur moi" ou "je n’y arriverai pas" ...

Ceci ajouté à une pratique régulière, même si on ne ressent pas d’amélioration dès la première séance.

Laissons à notre corps le temps d’intégrer et ayons confiance en lui !


De la persévérance, du positif, et nous partons sur de bonnes bases pour avoir de bons résultats ! Sans pression, à son rythme et avec plaisir...

Le but étant, comme le dit si bien Voltaire, de "décider d’aller mieux, parce que c’est bon pour la santé" !


Je vous souhaite une merveilleuse journée,

Votre Sophrologue à Montréal,

Anne Sophie Loubet


*Caycedo A, Editorial de la revue Sophrologie Caycedienne numéro 49, juin 2007.

44 vues

Anne Sophie Loubet

  Sophrologue | Soins Energétiques

 Membre de l'ANN  Montréal

.www.monbienetre.ca